L'Autorité canadienne pour les enregistrements Internet (ACEI) gère le registre .CA à titre de ressource publique pour toute la population canadienne. L'ACEI exploite également le système de noms de domaine (DNS) sous-jacent, lequel soutient le .CA. Alors que plus de deux millions de domaines .CA sont enregistrés, un cap franchi en novembre 2012, le .CA compte au nombre des noms de domaines de premier niveau dont l'augmentation des enregistrements est la plus rapide.

Alors que sa part de marché canadien ne cesse de croître, le .CA est non seulement un choix toujours plus populaire chez les entreprises et diverses autres organisations canadiennes, mais c'est aussi celui que préfèrent nettement les Canadiennes et les Canadiens, soit parmi les internautes les plus mobilisés et avisés dans le monde.

Chaque mois, le Canadien moyen consacre 45 heures à la navigation sur InternetUn système mondial d’ordinateurs interconnectés qui repose sur le protocole TCP/IP pour la communication entre ceux-ci. alors qu'il y consomme le type de contenu canadien que l'on associe naturellement au .CA. Ainsi, au pays, les entreprises et les particuliers ont plus d'excellentes raisons que jamais d'être titulaires d'une adresse .CA.

Les données présentées dans le dossier documentaire de cette année sont issues de diverses sources. Nous souhaitons remercier ComScore, Websense, TNS et Statistique Canada pour les données qu'ils ont rendues publiques et auxquelles nous avons eu recours. Nos remerciements vont aussi au cabinet The Strategic Counsel, dont l'équipe s'est chargée de notre étude en ligne sur la perception qu'ont les Canadiens du .CA. Afin d'élaborer certains ensembles de données personnalisés, nous avons aussi fait appel aux services de ZookNIC Internet Intelligence.

Quotes

Les Canadiens comptent parmi les internautes les plus mobilisés et avisés dans le monde.

Message du chef de la direction

C'est avec beaucoup d'enthousiasme que nous présentons notre second Dossier documentaire .CA, un recueil de données et de figures dressant le tableau d'Internet dans le monde et la place qu'y occupe le .CA.

Nous publions ce rapport à titre de ressource publique destinée à la population canadienne pour la deuxième année consécutive. En qualité de responsables du registreUne base de données de tous les noms de domaine enregistrés dans un domaine de premier niveau. L’ACEI gère le registre des noms de domaine .CA. Un exploitant de registre, par exemple l’ACEI, constitue le volet du DNS qui génère les fichiers de zone qui convertissent les noms de domaine en adresses IP. du domaine de premier niveau .CA, nous gérons une ressource clé au nom de tous les Canadiens. Nous y veillons dans un environnement disponibleLe temps pendant lequel un dispositif est fonctionnel et utilisable. à 100 % en faisant de la sécurité notre priorité absolue, et à cet égard, notre réussite me remplit de fierté.

Le marché des noms de domaine est à l'aube d'une transformation spectaculaire alors que des centaines de domaines de premier niveauLe suffixe ajouté aux noms de domaine Internet, par exemple .CA. génériques verront le jour au cours des 6 à 12 prochains mois. Toutefois, le présent rapport montre sans équivoque que le .CA occupe une place de choix pour poursuivre sa montée au cours des années à venir.

De fait, malgré le ralentissement économique mondial, l'industrie des noms de domaine demeure généralement vigoureuse au pays. La poursuite de la croissance d'Internet, tant en chiffres absolus qu'en importance pour la vie économique, culturelle et sociale de la population canadienne, est, en partie, à la source de cet aplomb remarquable.

J'espère que les renseignements figurant dans ce rapport sauront vous intéresser et vous être utiles.

Byron G. Holland
président et chef de la direction de l'ACEI