Aller au contenu principal

Conseiller du CA et Président et chef de la direction

Byron Holland est président et chef de la direction de l’Autorité canadienne pour les enregistrements Internet (ACEI).

Son esprit entrepreneurial, sa passion pour la gouvernance d’Internet ainsi que son leadership ont contribué à placer l’ACEI au premier rang de l’innovation. À l'ACEI, Byron a mené le remaniement global du registre .CA ainsi que celui des politiques et des règles administratives qui le régissent. Depuis ce remaniement, le .CA est devenu le domaine de premier niveau de pays connaissant la plus forte croissance au monde et, globalement, le nom de domaine de premier niveau dont l’essor arrive au second rang.

Byron a élaboré une représentation internationale robuste pour l’ACEI et le nom de domaine de premier niveau .CA. Il est président de la ccNSO (Country Code Names Supporting Organisation), l’organisme qui veille aux intérêts de tous les domaines de premier niveau et qui dirige les projets d’élaboration des politiques à l’ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers). Il participe également au Forum sur la gouvernance d’Internet coordonné par l’Organisation des Nations Unies, ainsi qu’à d’autres forums traitant du même sujet.

Avant de se joindre à l’ACEI, Byron a participé à la fondation de Futura Rewards, une entreprise qui se classe au troisième rang des programmes de fidélisation au Canada. Chez Futura, à titre de chef de l’exploitation, il a supervisé le développement et la croissance de la société, laquelle, d’une petite entreprise en démarrage est devenue une société ouverte comptant plus de 100 marques partenaires et 400 000 membres.

Byron a obtenu un baccalauréat ès arts avec distinction de l’Université de Western Ontario ainsi qu’une maîtrise en administration des affaires de l’Université Queen’s. Il a également obtenu l’accréditation IAS.A de l’Institut des administrateurs de sociétés.

Lisez le blogue de Byron pour profiter d’un éclairage unique au sujet d’aspects d’Internet qui comptent vraiment pour la population canadienne.