Aller au contenu principal

L’équipe de soutien des produits de l’ACEI connait absolument tout sur les noms de domaines. Voici quelques réponses aux questions fréquemment posées sur l’enregistrement de domaines. Vous pouvez également obtenir plus d’information dans notre section d’aide.


Semblablement à quand vous faites un achat ou créez un compte en ligne, enregistrer un nom de domaine demande que vous, « le titulaire », partagiez vos coordonnées. Ces renseignements sont extrêmement importants pour l’ACEI et votre registraire (l’entreprise avec laquelle vous avez choisi d’enregistrer votre domaine, car ils doivent être en mesure de vous joindre pour traiter de la gestion de votre nom de domaine.

Beaucoup de personnes demandent à l’équipe de soutien de l’ACEI si leurs coordonnées figureront dans WHOIS. Ces questions proviennent de citoyens du monde numérique responsables qui ont fait leurs devoirs en matière de protection des renseignements privés, ou qui, peut-être, ont entendu des histoires de personnes qui reçoivent des pourriels en masse après avoir enregistré leur nom de domaine. Dans tous les cas, nous aimerions partager avec vous certaines réponses à ces questions fréquentes sur le sujet.

Qu’est-ce que WHOIS? Brève introduction

Avant de commencer, il faut expliquer la signification de ce drôle de mot de l’industrie des noms de domaines.

Le WHOIS est un service de répertoire en ligne qui permet de rechercher des renseignements sur les noms de domaine. L’ACEI tient un registre WHOIS permettant d’interroger la base de données du registre .CA (le domaine national du Canada).

Par contre, bien que tous les domaines de premier niveau utilisent un outil WHOIS, il peut y avoir de grandes différences entre ces derniers concernant les renseignements affichés publiquement.

Question 1 : Mes coordonnées seront-elles affichées sur le registre .CA WHOIS?

Cela dépend, mais il est facile de le savoir.

Un des avantages d’enregistrer un domaine .CA (mis à part montrer votre fierté canadienne) est que si vous choisissez une catégorie « individuel » lorsque vous vous inscrivez (par exemple, un citoyen canadien ou un résident permanent), vous profitez automatiquement de la protection des renseignements privés de WHOIS.

Lorsque quelqu’un cherche un domaine enregistré sous une catégorie « individuel », le résultat suivant apparaîtra sur notre WHOIS :

Les renseignements privés du titulaire de ce nom de domaine ne sont pas affichés dans les résultats de la recherche, car ils sont protégés.

Pour ceux et celles d’entre vous qui enregistrent un domaine et choisissent une catégorie « non individuel » (vous vous enregistrez en tant qu’entreprise), la protection de vos renseignements privés peut être offerte par votre registraire. Ce service sera peut-être inclus au prix d’achat de votre nom de domaine, ou il se peut que vous deviez payer des frais supplémentaires.

Découvrez-en plus sur les exigences en matière de présence au Canada.  

Question 2 : Est-ce que l’ACEI peut rendre mes renseignements WHOIS privés?

De nombreux titulaires nous appellent en croyant que l’ACEI peut changer leurs paramètres de protection des renseignements privés.

La plupart du temps, les gens qui posent cette question ont enregistré par accident leur nom de domaine en tant qu’entreprise, plutôt que comme titulaire individuel. Si cela vous concerne également, vous devrez communiquer avec votre registraire pour qu’il apporte des changements à la catégorie Exigences en matière de présence au Canada de votre domaine.

Question 3 : Comment puis-je joindre un titulaire dont les renseignements du domaine ne sont pas affichés?

Si vous visitez un site Web et désirez joindre son titulaire, mais ne trouvez aucunes coordonnées, divers scénarios peuvent se produire.

Vous pouvez visiter la page de WHOIS, mais si ce dernier s’est enregistré comme titulaire individuel, vous ne pourrez évidemment pas avoir accès à ses coordonnées. Dans ce cas-ci, WHOIS vous demandera de remplir le formulaire de remise de message de l’ACEI. Ainsi, vous pourrez envoyer un message au titulaire sans que les renseignements de ce dernier soient exposés. N’oubliez pas que, lorsque vous envoyez un message au titulaire, il n’est en aucun cas tenu d’y répondre.