Aller au contenu principal

Au cours de la fin de semaine de l'Action de grâce, le service de cybersécurité de CIRA a aidé les ménages canadiens à bloquer plus d'un million de cyberattaques menaçant leurs réseaux et leurs appareils.

Le Bouclier canadien, le service gratuit de CIRA visant à aider les ménages canadiens à se protéger contre les maliciels, l’hameçonnage et les réseaux de zombies, a bloqué 1 221 325 requêtes que nos flux de menaces ont signalées comme malveillantes pour les centaines de milliers de personnes qui utilisent le service.

L’Action de grâce : une grosse fin de semaine pour les cyberattaques

L'Action de grâce est une période occupée pour de nombreux ménages canadiens; la cybersécurité n'est pas toujours une priorité lorsqu'on s’affaire à préparer des repas, à renouer avec la famille ou simplement à prendre une pause et à se ressourcer.

Malheureusement, cela ne signifie pas pour autant que les cybercriminels, c’est-à-dire les personnes qui tentent de voler votre argent, vos renseignements personnels et votre identité, prennent congé cette fin de semaine là.

Les données recueillies par le Bouclier canadien montrent qu'il y a eu plus de deux milliards de requêtes de sites Web du vendredi 7 octobre 2022 au lundi 10 octobre 2022 sur les niveaux de protection protégé et familial du Bouclier, qui compte plus de 200 000 utilisateurs.

Les données le confirment.

Le dimanche 9 octobre, jour où de nombreux ménages se réunissent pour souper, le service a enregistré une forte augmentation des requêtes et des blocages.

Puis, le lundi 10 octobre, le nombre total de blocages est passé à près de 400 000, une forte augmentation par rapport aux trois jours précédents. La plupart de ces blocages étaient des tentatives d’hameçonnage.

Ces données illustrent le nombre de tentatives de chargement d'un site Web par des personnes qui utilisent le service du Bouclier au niveau protégé ou familial. Cela signifie que le service est utilisé pour bloquer les cybermenaces (l'autre niveau de service, le niveau privé, vise à protéger l'activité des personnes sur des sites Web afin que d'autres personnes ou organisations ne puissent pas la voir et ne fournit aucune forme de blocage de sites Web).

Le pourcentage de ces sites Web qui ont été bloqués est globalement très faible : 0,057 %. Néanmoins, le nombre total de blocages est tout de même important, soit plus de 1 million.

Parmi ces blocages, la majorité était des blocages de maliciels et d’hameçonnage avec un plus petit nombre de blocages de réseaux de zombies.

Les blocages de maliciels sont des tentatives de placer des maliciels sur vos appareils ou réseaux, tandis que les blocages d’hameçonnage sont des tentatives d'utilisation de faux courriels pour inciter les gens à donner des renseignements qu'ils n’auraient pas donnés autrement.

Les attaques de réseaux de zombies sont peut-être moins fréquentes, mais elles représentent une menace tout aussi importante : les réseaux de zombies peuvent se connecter à vos appareils, rester inactifs pendant un certain temps, puis être activés à une date ultérieure. Cela tient les victimes pour responsables de tout réseau de zombies qu'elles pourraient héberger et peut également ralentir Internet pour les appareils des réseaux domestiques.

Ce que vous pouvez faire pour vous protéger

Ces données montrent l'importance de prendre des mesures pour se protéger contre les cybermenaces. Les attaques sont incessantes, même pendant que les ménages au Canada tentent de profiter d'une longue fin de semaine avec leur famille et leurs amis, les pirates cherchent toujours des moyens d'exploiter les faiblesses potentielles.

Les services de DNS protégé comme le Bouclier canadien sont conçus pour fournir une couche de protection supplémentaire aux ménages canadiens.

Il serait impossible (ou à tout le moins, ardu) pour une personne ou une famille de suivre le rythme de toutes les menaces auxquelles elle est confrontée. C'est pourquoi le Bouclier utilise des flux de menaces internationaux et canadiens pour identifier les sites malveillants, puis empêcher automatiquement les gens d’y accéder.

Cela devient particulièrement important à des moments comme l’Action de grâce, lorsque les gens sont peut-être occupés à voyager (ou à s’éclipser un instant du souper pour consulter leurs courriels) et n’ont peut-être pas à l'esprit la protection contre les cybermenaces.

Un blocage canadien des maliciels, de l'hameçonnage et des réseaux de zombies

Vous souhaitez commencer à utiliser un DNS protégé? Le Bouclier canadien offre de nombreux avantages par rapport aux autres solutions de DNS protégé. Il inclut un plus grand respect de la vie privée des utilisateurs, puisque CIRA n'utilise pas le Bouclier comme moyen de vendre des données, par exemple à des fins publicitaires.

Si vous n'utilisez pas le service pour le moment, vous êtes vulnérable au plus d'un million de blocages que le Bouclier a fournis à ses utilisateurs pendant la fin de semaine de l’Action de grâce.

Apprenez-en plus sur l’utilisation du Bouclier.

Vous cherchez à bloquer du contenu pour votre organisation? Apprenez-en davantage sur le CIRA DNS Firewall. Il s'agit de l'équivalent d'entreprise de la solution du Bouclier.