Aller au contenu principal

Facebook, c’est ce qui nous rappelle que nous n’aimions pas la plupart des gens que nous devions côtoyer au secondaire. Mais entre les photos de bébés, les mèmes de chat et les divagations déplacées de votre oncle débile, la plate-forme a évolué pour devenir un mastodonte qui a grandement aidé les petites entreprises.

Et puis il y a cette chose, la valeur énorme que représente pour une entreprise sa présence sur Facebook – en particulier si vous avez un budget à consacrer à la publicité. Le problème consiste dans ce que les petites entreprises dont la présence numérique repose exclusivement sur Facebook sont nombreuses. Il n’y a pas de manière douce de qualifier un tel comportement – c’est mauvais.

Depuis les restaurants jusqu’aux paysagistes, en passant par les salons de beauté, on dénombre bien trop d'entreprises dont la présence numérique repose entièrement entre les mains de Mark Zuckerberg (s’il te plaît, ne m’envoie pas de mise en demeure).

Par conséquent, pour quelle raison est-il néfaste pour votre entreprise de faire confiance uniquement à Facebook (ou à n’importe quelle autre plate-forme sur les médias sociaux)?

1. Vous n’avez aucun contrôle sur la plate-forme

Si vous bâtissez votre entreprise exclusivement sur Facebook, vous vous installez sur un terrain qui ne vous appartient pas. Même s’il peut sembler que Facebook existe depuis la nuit des temps (vous vous rappelez Vine?), les choses évoluent, les règles changent et vous n’aimeriez pas que votre entreprise soit soumise aux caprices d’un milliardaire grincheux (à moins que ce ne soit vous).

Rien ne pourrait empêcher Facebook de modifier son algorithme demain afin d’interdire certains types d'entreprises, d’exiger des frais afin qu’on puisse accéder à la plate-forme ou de forcer quiconque à parler uniquement le Wookie. C’est sa plate-forme; c’est lui qui impose les règles.

La stratégie n’est pas géniale lorsqu’on accorde autant de pouvoir à une entreprise sur sa survie. Votre propre site Web accompagné d’un nom de domaine vous procure le contrôle et la flexibilité dont vous avez besoin pour administrer votre entreprise comme bon vous semble.

2. Votre entreprise devient plus difficile à trouver

Il vous semble peut-être que tout le monde est sur Facebook, mais en réalité, à peine 70 pour cent des Canadiens utilisent cette plate-forme. C’est beaucoup, mais ce serait mieux si tout le monde s’y trouvait.

L’absence d’un site Web peut également compromettre grandement votre OMR (c'est-à-dire l’optimisation des moteurs de recherche), qui permet à Google (et à d’autres moteurs de recherche de trouver votre site Web).

Oh, une autre chose... la popularité grandissante de l’informatique vocale représente également un facteur énorme. Si vous avez déjà dit : « Hey, Google, où puis-je trouver des nouilles? », « Yo Alexa, j’ai besoin de TexMex-a » ou « Bonjour Siri, j’ai le goût de nigiri », vous devriez savoir que ces services trouvent leurs résultats sur Facebook (ou sur une autre plate-forme fermée).

Un site Web rendrait votre entreprise accessible à l’univers tout entier, gratuitement et sans la moindre restriction, simplement en tapant une adresse.

3. Cela représente un point de défaillance unique

Si vous exploitez votre entreprise à partir d'une page Facebook, vous êtes à un seul camion-citerne débordant de sirop d’érable qui s’écrase dans un centre de données de perdre votre entreprise. Même les entreprises les plus grandes connaissent des pannes et si Facebook devient inaccessible, votre entreprise se retrouve coupée du monde.

L’utilisation d’un seul point d’accès numérique représente également un risque du point de vue de la sécurité. Il existe des douzaines de récits d’influenceurs dont les comptes sur Instagram, Facebook ou YouTube ont été piratés et qui ont perdu leur entreprise au grand complet.

Un site Web représente le carrefour de votre stratégie numérique qui comporte des plates-formes sur les médias sociaux, des efforts de marketing par courriel, de la publicité payée, des événements, des activités de marketing par des influenceurs et bien plus encore. Même si votre site Web est en panne, votre présence numérique à plus d’un endroit contribue à assurer que votre entreprise est continuellement en ligne.

4. La fonctionnalité est limitée

Vous vous rappelez de MySpace? En nous rappelant qu’une plate-forme sur les médias sociaux n’est pas éternelle, cela nous démontre tout le succès remporté par Facebook.

MySpace était un symbole de créativité. Vous pouviez afficher un gif animé d’un chat vomissant des arcs-en-ciel en faisant jouer la chanson thème des Chariots de feu en arrière-plan et personne ne pouvait vous arrêter. Facebook est arrivée pour dominer les médias sociaux en offrant aux utilisateurs un modèle agréable, épuré et propre (et la possibilité de retrouver son amour d’école).

Alors que ce modèle structuré permettait à Facebook d’envahir le monde (et de miner la démocratie... désolé), cela signifiait également que la page Facebook présentait une fonctionnalité limitée.

Il existe plusieurs restrictions en matière de contenu, de fonctionnalité et d’accessibilité capables de limiter ce que peut faire votre entreprise. C’est la raison pour laquelle vous voyez des restaurants afficher des photos floues de leurs menus plutôt qu’un joli menu dans un format texte facile à lire.

Quant au site Web, il vous procure la flexibilité nécessaire pour bâtir, créer et afficher tout ce que vous désirez et personne ne peut vous en empêcher!

5. Vous ne pouvez le transporter

Il semble peut-être que Facebook est partout, mais il pourrait arriver un temps où vous souhaiterez partir (ou lorsque Facebook deviendra le prochain MySpace). Ce jour venu, comment procéderez-vous pour tout transférer?

Facebook dispose d’une fonction d’exportation du contenu, mais elle n’est pas idéale. Vous devrez également résoudre ce problème qui consiste à dire à vos clients où vous êtes allé.

Cependant, si vous avez votre propre site Web, incluant un nom de domaine personnalisé que vous contrôlez, vous pourrez déplacer votre contenu, ou votre entreprise, n’importe où, et inscrire simplement le nom de domaine dans le nouvel endroit. Vos clients savent toujours où vous trouver.

6. Facebook est…problématique

Voici maintenant la partie bizarre... Facebook en arrache ces temps-ci. Qu’il s’agisse de ce discours haineux qui ferait rougir votre oncle débile; des atteintes à la vie privée qui exposent vos données personnelles aux gouvernements étrangers; ou de la désinformation qui vous fait remettre en question ce qu’est vraiment la réalité; Facebook peut se révéler problématique.

Devriez-vous quitter Facebook? Ce n’est probablement pas nécessaire (même si nous l’avons fait il y a un mois plus tôt cette année). Mais en vous en remettant exclusivement à une plate-forme dont la réputation actuelle est maintenant si négative, vous pourriez ne pas jeter une lumière positive sur votre entreprise. Les problèmes que connaît Facebook ont également poussé bien des gens à quitter la plate-forme, réduisant ainsi votre public.

À vrai dire, il est probablement bien que vous soyez sur Facebook pour contribuer à promouvoir votre entreprise, mais vous courez un risque énorme si vous vous fiez uniquement à cette plate-forme.

 

Qu’en pensez-vous? Est-il risqué de trop se fier à Facebook? Les entreprises qui n’ont pas leur propre site Web vous dérangent-elles autant qu’elles me dérangent? (Profonds soupirs... calmez-vous)

Facebook et les autres plates-formes sur les médias sociaux représentent des outils essentiels de votre stratégie numérique, mais ils ne devraient pas constituer votre priorité. Seul un site Web qui vous appartient et que vous contrôlez peut vraiment devenir un carrefour numérique pour votre entreprise.