Aller au contenu principal

Depuis 2014, le Programme d’investissement communautaire, projet phare de l’ACEI, a offert 6,7 M$ en subventions pour 151 projets dans le Canada.

Il va sans dire que, depuis les six dernières années, la manière dont les Canadiens se connectent, se rassemblent et apprennent en ligne a changé de manière notable. Pour aider à suivre la cadence soutenue de ces changements, nous avons apporté des mises à jour importantes à la stratégie de notre Programme d’investissement communautaire pour nous assurer qu’il soit encore en mesure de corriger les lacunes urgentes de l’Internet canadien. 

Pour ces raisons, le cycle de subventions du Programme d’investissement communautaire de cette année comprend trois changements majeurs que vous devez être connaître avant de commencer votre inscription :

1. Nous avons choisi de nouveaux secteurs de financement.

L’objectif de l’ACEI est de soutenir les projets qui aident à créer un Internet fiable pour les Canadiens. Donc, cette année, nous encourageons les projets dans quatre secteurs : l’infrastructure, la littératie numérique, la cybersécurité et l’engagement communautaire. 

L’infrastructure comprend la recherche sur la connectivité, l’infrastructure de base, les services de connexion du dernier kilomètre et les solutions opérationnelles qui optimisent la performance, réduisent les coûts et renforcent la souveraineté des données.

Pour le champ de la littératie numérique, nous finançons la recherche, les cadres sur l’éducation, les ressources d’apprentissage, les outils et les programmes pour améliorer la littératie, les connaissances et les compétences numériques des Canadiens.

Nous ajoutons également cette année la cybersécurité. Il s’agit d’un secteur dans lequel nous financerons la recherche, les cadres sur l’éducation, les outils et les formations sur la sécurité des Canadiens sur Internet.

Finalement, l’engagement communautaire inclut les subventions pour les événements et les recherches en politiques qui visent à sensibiliser davantage le public sur les politiques et la gouvernance nationale de l’Internet.

Pour ceux qui connaissent bien le Programme d’investissement communautaire de l’ACEI, ou qui ont déjà postulé par le passé, vous avez peut-être remarqué que la catégorie « services en ligne » n’existe plus. Auparavant, cette catégorie comprenait des projets tels que les applications et les plateformes en ligne qui répondent aux besoins sociaux, économiques et environnementaux. Afin de mieux financer les projets sur l’infrastructure, la littératie numérique, la cybersécurité et l’engagement communautaire, nous avons décidé que nous ne donnerons pas de subventions aux services en ligne cette année. 

2.  Nous voulons aider les étudiants et les communautés du Nord, rurales et indigènes.  

Le Programme d’investissement communautaire désire soutenir les projets numériques qui viennent en aide aux milieux et aux communautés mal desservies du Canada. Nous accepterons les demandes d’inscription de projets qui aident tous les Canadiens. Cette année, nous favoriserons les initiatives qui soutiennent les :

  • Étudiants (de la garderie au secondaire ainsi que les études postsecondaires)
  • Les communautés du Nord, rurales et indigènes

3.  La date limite a été déplacée au 25 février 2020 à 14 h (HNE)

La date limite est fixée plus tôt cette année : le mardi 25 février! Nous devons recevoir votre formulaire d’inscription au Programme d’investissement communautaire en ligne rempli ainsi que tous les documents requis au plus tard le mardi 25 février 2020 à 14 h HNE (veuillez prêter une attention particulière au fuseau horaire).


Conseil additionnel

Votre candidature sera soumise à notre vérification interne pour l’admissibilité de l’organisation, la correspondance aux secteurs de subvention et la complétude des documents avant la date limite. Tout doit être en règle pour que celle-ci soit soumise au comité d’évaluation.

Au cours d’une année typique, environ 50 % des candidatures sont renvoyées en raison de renseignements manquants ou incomplets, et les corrections doivent être apportées et soumises une nouvelle fois avant la date limite du 25 février. Alors, assurez-vous de faire parvenir votre candidature en avance au cas où elle serait incomplète. Autrement, elle ne peut pas être considérée comme étant valable.


Avec ces changements en tête, vous vous demandez peut-être encore si votre projet correspond bien à un de nos secteurs. Apprenez-en davantage sur la manière de poser votre candidature pour obtenir des subventions ici, et pensez à vous joindre à notre webinaire sur les inscriptions de 2020 qui sera tenu le 24 janvier à 13 h HNE.