Aller au contenu principal
retourner

OTTAWA, ON - 28 octobre 2021 – Tandis que les Canadiens continuent de dépendre plus que jamais de l’Internet, de nouvelles données de CIRA suggèrent qu’ils font face à une hausse du nombre de menaces en ligne, dont des tentatives d’hameçonnage et des attaques de rançongiciels. Plus tôt aujourd’hui, l’organisme à but non lucratif national a publié son premier Rapport d’observation du Bouclier canadien de CIRA , qui a analysé des millions de cybermenaces bloquées par le Bouclier canadien de CIRA entre octobre 2020 et septembre 2021.

Le rapport a révélé que le volume total de blocages de cyberattaques enregistré de juillet à septembre 2021 (3e trimestre) était supérieur de 31,7% à celui des trimestres précédents. Il a également détecté une augmentation constante de l’exposition aux sites favorisant les attaques d’hameçonnage dans le cadre desquelles les attaquants utilisent plusieurs techniques de mystification pour voler les données des utilisateurs. Il a également attribué une importante augmentation des menaces bloquées au mois de juillet au célèbre rançongiciel REvil. Le rapport fait suite à un nouveau sondage qui suggère que la majorité des organisations victimes de rançongiciel se contentent de payer la rançon.

« Nos données suggèrent que les ménages canadiens sont confrontés à un volume considérablement accru de cybermenaces», a déclaré Byron Holland, président et chef de la direction de CIRA. « Les pirates informatiques n’hésitent pas à profiter d’une crise et la pandémie ne fait pas exception. Chez CIRA, nous sommes fiers du rôle que nous jouons dans la promotion de la confiance et dans la protection des Canadiens en ligne. Bien que 2,2 millions d’utilisateurs quotidiens se fient à notre service de Bouclier canadien gratuit pour protéger leur vie privée des cyberattaques, la majorité des ménages du pays demeurent vulnérables. Protéger sa famille des cyberattaques devrait être aussi normal que de barrer la porte d’entrée la nuit. »

 

Principales conclusions

  • Le volume total de cybermenaces bloquées entre juillet et septembre 2021 (T3) était supérieur de 31,7% au volume moyen enregistré au cours des trimestres précédents.
  • Au troisième trimestre, le nombre moyen de blocages d’attaques d’hameçonnage enregistrés a presque doublé (augmentation de 93,8% par rapport aux trimestres précédents), juillet ayant enregistré le total mensuel le plus élevé avec plus de 1,5 million de blocages enregistrés.
  • Le Bouclier canadien de CIRA a bloqué 2,2 millions de requêtes DNS associées à 15 réseaux zombies connus lors du troisième trimestre. Le volume élevé de blocages était en grande partie imputable au rançongiciel REvil.
  • Le rapport a révélé qu’il y a eu un plus grand volume de blocage d’activités de réseaux de zombies vers minuit, heure de l’Est (HE). En effet, en moyenne, le plus grand nombre de blocages a eu lieu entre minuit et 1 h.
  • Les États-Unis et Hong Kong sont les emplacements hôtes les plus communs pour les domaines malveillants bloqués par le Bouclier canadien.

 

À propos du Bouclier canadien de CIRA

Le Bouclier canadien de CIRA est un service de cybersécurité gratuit qui améliore la confidentialité et bloque les botnets, le phishing, les ransomwares et autres logiciels malveillants. CIRA s'est associé au Centre canadien pour la cybersécurité pour intégrer son flux canadien de menaces dans le Bouclier canadien.

Le Bouclier canadien de CIRA est conçu par des Canadiens, exclusivement pour les Canadiens, et a récemment été nommé le résolveur DNS sur HTTPS par défaut pour les utilisateurs de Mozilla Firefox au Canada. Plus tôt ce mois-ci, CIRA a annoncé son partenariat avec ScamAdviser, un chef de file mondial de la technologie anti-escroquerie, pour intégrer la protection contre les sites Web frauduleux dans le Bouclier canadien de l'ACEI. Cette couche de protection supplémentaire protégera les familles des Canadiens contre les escroqueries en ligne et les sites Web frauduleux.

 

À propos de CIRA

CIRA (Autorité canadienne pour les enregistrements Internet) gère le domaine de premier niveau .CA au nom de l’ensemble de la population canadienne. De plus, CIRA conçoit des technologies et des services de cybersécurité – comme son pare-feu DNS et son Bouclier canadien – qui contribuent à l’atteinte de son objectif, qui vise à bâtir un Internet de confiance pour les Canadiens. L’équipe de CIRA exploite un des domaines nationaux (ccTLD) dont la croissance est la plus rapide, un réseau DNS mondial à haute performance et l’une des solutions de registre d’arrière-plan les plus évoluées.