Aller au contenu principal
retourner

Ottawa, Ontario, le 22 décembre 2016. – Aujourd'hui, l'Autorité canadienne pour les enregistrements Internet (ACEI) a félicité le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) de sa décision de considérer Internet à large bande comme service de télécommunications de base.

« Dans ce pays, il existe des régions dont les habitants pourraient être tenus à l'écart de notre transformation numérique constante, incapables d'échanger avec leurs concitoyens et leur gouvernement ni de participer à l'économie aussi pleinement que leurs pairs plus branchés, a affirmé Byron Holland, président et chef de la direction de l'ACEI. À cette prochaine étape du développement de notre nation numérique, nous sommes appelés à travailler ensemble à bâtir un meilleur Canada en ligne, permettant à tout le monde de s'exprimer, de prendre contact avec leurs amis et leur famille ou d'établir une entreprise sur la base d'un Internet canadien libre et ouvert. »

La raison d'être fondamentale de l'ACEI consiste à offrir le domaine .CA et à veiller à son exploitation. Parallèlement, l'organisation gère et finance une série de projets visant à bâtir un meilleur Canada en ligne. Cela comprend la gestion du test de performance Internet de l'ACEI, une initiative d'externalisation ouverte qui mesure la vitesse et la qualité d'Internet au Canada.

Les résultats issus des 100 000 premiers tests indiquent que dans certaines régions du pays, de nombreux internautes ne profitent pas de vitesses conformes aux nouvelles lignes directrices de base du CRTC, possiblement parce qu'ils n'y accèdent pas ou encore parce qu'ils ne sont pas abonnés à un service qui leur permet de les atteindre.

L'ACEI travaille sans relâche sur des programmes tels que le test de performance Internet et d'autres initiatives destinées à renforcer l'infrastructure d'Internet au Canada ainsi qu'à améliorer l'accès à ce dernier, de même que la littératie numérique chez la population canadienne.

« Que ce soit au moyen du financement offert dans le cadre de notre Programme d'investissement communautaire ou des échanges et des dialogues qui ont lieu à l'occasion du Forum canadien sur l'Internet tenu chaque année, l'ACEI est résolue à aider la population canadienne à atteindre cet objectif ambitieux de brancher pleinement notre nation entière », a ajouté M. Holland.

Pour découvrir si votre connexion Internet satisfait les lignes directrices minimales établies par le CRTC, mettez-la à l'épreuve à performance.cira.ca.

Afin d'obtenir plus de renseignements sur la décision du CRTC, veuillez consulter le www.crtc.gc.ca.

Pour en apprendre davantage sur les initiatives que prend l'Autorité canadienne pour les enregistrements Internet afin de bâtir un meilleur Canada en ligne, veuillez visiter le www.acei.ca.

À propos de l'ACEI

L'Autorité canadienne pour les enregistrements Internet (ACEI) gère le domaine de premier niveau .CA au nom de l'ensemble de la population canadienne. De plus, l'ACEI conçoit des technologies et des services qui contribuent à l'atteinte de son objectif qui consiste à bâtir un meilleur Canada en ligne. L'équipe de l'ACEI exploite l'un des ccTLD dont la croissance est la plus rapide, un réseau DNS mondial et l'une des solutions de registre d'arrière-plan les plus évoluées. L'ACEI contribue au soutien de la communauté Internet canadienne au moyen de ses investissements dans les points d'échange Internet (IXP), du Forum canadien sur l'Internet et de son Programme d'investissement communautaire.

Tanya O'Callaghan

Senior Manager, Communications

CIRA