Aller au contenu principal

Nous menons à bien notre mission, soit de promouvoir un Internet digne de confiance pour les Canadiens

Un message de la présidente du conseil de CIRA :

Chers(ères) membres,

Le dernier exercice financier a été historique pour différentes raisons. Au moment où nous sommes aux prises avec la pandémie, les Canadiens se rendent compte qu’Internet est une bouée de sauvetage dans presque tous les aspects de leur vie, ce qui renforce la mission de CIRA, qui consiste à construire un Internet de confiance pour les Canadiens. 

L’AF21 était la première année du dernier plan stratégique sur cinq ans de CIRA. Il était satisfaisant de voir la direction présentée dans le cadre de ce plan et approuvée par le conseil d’administration l’année dernière se concrétiser et avoir une incidence sur la vie des Canadiens. Le conseil d’administration est également heureux que CIRA continue d’être perçue comme un chef de file de la communauté Internet internationale et qu’elle réunisse diverses perspectives, mettant à profit une approche comptant de multiples intervenants et qui a fait d’Internet le phénomène culturel et économique qu’il est aujourd’hui.

Le mandat original et actuel de CIRA est la gestion du domaine .CA, une ressource numérique qui s’est avérée essentielle pour des milliers d’entreprises canadiennes partout au pays qui se sont tournées vers le commerce électronique en raison de la pandémie. Les enregistrements de domaine .CA ont bondi à l’AF21, atteignant un nouveau record d’enregistrements de trois millions de noms de domaine .CA. Au cours de cette année où les domaines de premier niveau étaient en demande partout dans le monde, la croissance des noms de domaine .CA a dépassé la moyenne mondiale de ccTLD. Le conseil d’administration comprend le rôle que la COVID-19 et le confinement ont joué dans cette croissance, mais nous reconnaissons également l’incidence d’un marketing accru, qui rappelle aux Canadiens les avantages du domaine .CA lorsqu’ils envisagent l’acquisition d’un nom de domaine.

Le conseil d’administration se réjouit également de l’élargissement de la gamme de produits et services de cybersécurité de CIRA visant à protéger les Canadiens en ligne ainsi que des produits comme le DNS et le registre. Motivés par l’ampleur qu’a pris le télétravail, de nombreux établissements canadiens ont été attirés par les solutions de cybersécurité de CIRA, vu la confiance et la bonne volonté que l’organisation a générées sur le marché canadien. L’équipe de CIRA est en voie d’atteindre son objectif de 25 pour cent pour 2025 en ce qui concerne les recettes provenant de produits autres que .CA, qui ont généré 3,4 M$ à l’AF21, ce qui représente un peu plus de 11 % des recettes totales.

L’investissement communautaire constitue de bien des manières le cœur de CIRA. Redonner à la communauté contribue à la croissance de l’écosystème Internet du Canada. Avant la fin de l’AF21, CIRA avait investi 7,95 millions de dollars dans la communauté Internet canadienne et soutenu 171 projets par l’entremise de ses programmes de subvention. À l’AF21, 1,1 million de dollars additionnels ont été investis dans d’autres initiatives pour renforcer l’Internet au Canada, notamment notre test de performance Internet et le lancement du Bouclier canadien de CIRA. La stratégie du programme d’investissement communautaire a été révisée à l’AF21 et les activités de CIRA sont maintenant plus étroitement alignées sur les services essentiels de CIRA et sont axées sur quatre priorités : le leadership communautaire, la cybersécurité, la littératie numérique et l’infrastructure. De plus, dans le cadre de cette nouvelle stratégie, le conseil d’administration a défini des bénéficiaires cibles pour les subventions des programmes d’investissement communautaire, notamment les communautés nordiques, rurales et autochtones ainsi que les étudiants.

L’AF21 a également été marquée par un accent renouvelé sur les lacunes de l’accès continu à un Internet rapide, fiable et omniprésent pour tous les Canadiens dans plusieurs petites communautés. Le test de performance Internet de CIRA a été utilisé par les communautés autochtones et éloignées à travers le pays pour défendre l’élargissement de l’accès à Internet à large bande. Le conseil d’administration soutient les efforts de CIRA et défend ses intérêts dans ce dossier, puisque le clivage de l’accès à Internet est un enjeu d’importance pour l’avenir du Canada.

CIRA ne pourrait réaliser ces objectifs efficacement sans mettre un accent continu sur la diversité, l’inclusion et l’engagement des employés. CIRA continue de bâtir une culture, des processus et son image de marque pour être reconnue comme chef de file et comme lieu de travail inclusif qui attire et retient les meilleurs talents. CIRA a été reconnue comme meilleur employeur de la région d’Ottawa pour la sixième année consécutive selon la liste des meilleurs employeurs au Canada, et meilleur employeur pour la deuxième année consécutive par Kincentric. La pandémie a engendré un changement monumental dans tous les milieux de travail au Canada, et CIRA a affronté cette période difficile en s’efforçant avec acharnement de conserver sa culture, de mobiliser ses employés et de mettre en place les outils nécessaires à sa réussite.

Le rôle du conseil est de s’assurer que le plan stratégique est approprié et respectueux de son mandat et de ses valeurs; que les mécanismes de surveillance sont appropriés; et que les indicateurs clés du rendement sont en place pour permettre à l’organisation de gérer les risques et d’évaluer ses progrès dans l’atteinte de ses objectifs. Le conseil d’administration étudie également la rémunération du chef de la direction avec l’aide d’un tiers expert-conseil indépendant et évalue le rendement en se fondant sur les cibles à risque des salaires établis annuellement.

Des indicateurs de rendement clés ou des mesures de réussite ont été définis pour tous les aspects du plan stratégique, et l’on met un accent continu sur les marges brutes et d’exploitation ainsi que sur l’incidence de la mission, axée sur la rentabilité des dépenses de CIRA. Cela permettra d’assurer la viabilité financière de l’organisation quand l’industrie des noms de domaine commencera à décroître, ce qui sera le cas au cours des années à venir selon les prédictions de nombreuses personnes.

Le rôle du conseil d’administration est de veiller à l’exécution d’un audit indépendant efficace des états financiers, et au respect de l’ensemble des lois et règlements applicables par CIRA. Nous sommes heureux de constater la vigueur du rendement financier de l’organisation, qui répond aux exigences de l’audit pour une dixième année consécutive.

À titre d’administrateur, chacun de nous doit s’acquitter de ses responsabilités avec soin et diligence, comme le ferait une personne ordinaire prudente, lors de sa préparation et de sa participation aux réunions du conseil d’administration et des comités.  Nous participons à des formations individuelles et de groupe et embauchons des experts de l’extérieur pour nous aider à exercer nos fonctions. Notre obligation fiduciaire exige que nous fassions passer les intérêts de l’organisation avant les nôtres, et ceux de notre personnel, et ceux de tout intervenant ou électeur, et ce, en tout temps. Les administrateurs doivent divulguer tout conflit d’intérêts et ne peuvent utiliser l’information et les ressources de la société à des fins personnelles ou commerciales ni dans leur intérêt personnel.

Nous nous engageons à respecter le code de déontologie rédigé par le conseil d’administration, qui décrit nos rôles et notre fonctionnement à titre individuel et à titre de conseil d’administration. Nous valorisons et encourageons l’intégrité, la responsabilité et la transparence.  Nous accordons de la valeur à la diversité des expériences et des points de vue, et je suis ravie de constater que le conseil d’administration a fait des progrès en rétablissant l’équilibre entre les genres et en améliorant sa représentativité de la population canadienne.

Le risque a également été un point clé dans la mire du conseil à l’AF21. Nous avons révisé et sommes en train de mettre à jour notre surveillance de la gestion du risque par l’établissement des types de risque que nous considérons comme raisonnables pour l’organisation, comme la commercialisation de domaines .CA peu demandés ou l’exploration de nouvelles possibilités de services de cybersécurité, par rapport aux cas où l’organisation ne devrait pas prendre de risques, par exemple, pour assurer la sécurité du registre et des infrastructures DNS.  Les comités du conseil d’administration ont examiné de près les risques qu’ils surveillent pour s’assurer qu’ils ont fait l’objet d’un examen récent et qu’ils sont représentés dans les plans de travail.

Le conseil d’administration a été invité, entre autres lors de l’AGA de 2020, à vérifier la transparence de ses opérations et de celles de CIRA, et à cerner les points à améliorer. Des consultants extérieurs lui sont venus en aide en examinant les meilleures pratiques des organisations commerciales à but non lucratif. La première information publiée pour l’année civile concernait la composition, la participation et la rémunération des administrateurs des comités du conseil. Les dépenses des administrateurs liées à leur présence aux réunions du conseil ont ensuite été ajoutées pour les années civiles de 2020 et de 2019, vu l’anormalité de cette dernière année, où très peu de déplacements ont été effectués puisqu’il n’y a eu qu’une seule réunion du conseil en présentiel. Nous avons l’intention d’actualiser ces aspects de nos opérations chaque année sur le site Web de CIRA. Nous savons que les membres sont reconnaissants de nos efforts pour améliorer nos pratiques de gouvernance de manière continue.

CIRA est bien placée pour maintenir l’élan de l’année passée et poursuivre sa mission fondamentale visant à fournir un espace sécuritaire et stable pour le domaine .CA à l’intention des Canadiens. Au nom du conseil, j’aimerais remercier le personnel et la direction de CIRA pour leurs efforts et leur dévouement.  J’aimerais également exprimer toute la confiance et la reconnaissance que j’ai pour le leadership de Byron Holland, président et chef de la direction. Ce sera ma dernière année comme présidente du conseil d’administration de CIRA. Quand je repense à mes six années au conseil d’administration, je suis fière du rôle que j’ai joué pour aider CIRA à réussir. Je souhaite au conseil d’administration et à mes successeurs une bonne route, et je me réjouis à l’idée de voir se développer le plan stratégique de CIRA au cours des prochaines années.

Cordialement,

Helen McDonald, présidente
Présidente du conseil d’administration de CIRA

L’innovation, le travail acharné et une stratégie bien pensée sont les ingrédients nécessaires au succès

Lettre du chef de la direction de CIRA :

Bonjour,

Quelle année! Au début de l’AF2021, la pandémie mondiale venait tout juste de commencer et engendrait incertitude et peur. Il existait alors un réel questionnement à savoir si l’Internet pourrait soutenir la pression et devenir la bouée de sauvetage de notre société.

Un peu plus d’un an plus tard, un optimisme prudent se profile à l’horizon.  La pandémie nous a permis de tirer des leçons précieuses sur notre société et, à bien des égards, nous avons pu renforcer une certitude que nous possédions depuis toujours : l’Internet est une ressource essentielle pour notre pays.

L’AF2021 a été une année qui a couronné les efforts de planification, d’excellence opérationnelle et d’orientation stratégique déployés par CIRA durant les dernières années. En effet, ils ont non seulement permis à l’organisation de survivre à la crise sanitaire, mais aussi de profiter des possibilités qu’elle a présentées. Du jour au lendemain, pratiquement tout ce que CIRA fait, construit ou défend est devenu l’une des ressources et des questions les plus critiques pour notre pays, car des millions de Canadiens ont commencé à travailler, à apprendre, à enseigner et à socialiser en ligne.

On s’est alors pleinement tournés, et on continue de le faire, vers le plan stratégique de CIRA pour la période de l’AF2021-2025, élaboré à l’aide du modèle à plusieurs intervenants qui s’est avéré si bénéfique au développement de l’Internet depuis ses débuts. Ce plan stratégique, né des contributions d’un large éventail de membres du personnel, de membres du conseil, de registraires, et, bien sûr, de nos membres, représente, pour CIRA, la feuille de route à suivre pour atteindre son objectif : l’accès à un Internet digne de confiance pour les Canadiens. Il liste quatre piliers clés de l’organisation : la gestion du domaine .CA, l’élargissement de la gamme de produits, le programme d’investissement communautaire et l’autonomisation organisationnelle.

Cependant, l’élaboration d’une planification n’est qu’une partie de l’équation. Le succès réel réside dans l’exécution de ces idées. En ce sens, CIRA s’est également distinguée durant l’AF2021. Grâce à la supervision des opérations par notre conseil d’experts diversifié, ainsi qu’aux efforts du personnel et des intervenants travaillant ensemble pour soutenir les activités en ligne des Canadiens, le plan opérationnel de CIRA pour l’AF2021 a joué un rôle essentiel dans la réussite de l’année.

Bien sûr, CIRA a également fait face à des défis au cours de la dernière année. La pandémie nous a forcés, comme tout le monde, à adapter nos manières de travailler, et ce, non seulement entre nos murs virtuels, mais aussi dans nos approches avec nos partenaires et nos intervenants externes. En effet, bien que nous soyons une organisation axée sur le développement d’un Canada numérique, nous avons réalisé la place centrale qu’occupent les interactions humaines, face à face et en personne au sein de notre entreprise, que ce soit dans le cadre de notre travail sur la gouvernance mondiale de l’Internet, dans la prise de parole lors de conférences, ou encore dans le cadre des réunions sur le développement des affaires. Si nous avons su nous adapter et adopter de nouvelles pratiques, nous attendons cependant avec impatience le retour à une certaine normalité dans ce domaine.

Au courant de la dernière année, des milliers de petites entreprises canadiennes se sont tournées vers des opérations en ligne afin de s’adapter aux confinements entraînés par la pandémie et de réagir à la demande croissante des Canadiens pour le commerce électronique et les services numériques. En conséquence, notre rôle en tant que gardiens du nom de domaine .CA nous a permis d’assurer la gestion de l’un des produits les plus prisés de l’année. En effet, cette demande accrue a donné lieu à l’année la plus fructueuse en termes d’enregistrements .CA dans l’histoire de CIRA, soit un nombre record de plus de trois millions de domaines sous gestion.

Cependant, ces succès ne relèvent pas du hasard. Ils sont en réalité le résultat de l’énorme travail déployé et de la planification mise en place par l’équipe de CIRA afin de positionner le domaine .CA en tête de liste en termes de choix de domaine pour les Canadiens. En effet, l’AF2021 marquait la deuxième année de la campagne publicitaire à canaux multiples de l’Escouade du domaine, dans le cadre de laquelle les membres de l’Escouade s’étaient regroupés au sein de leur siège social forestier afin de promouvoir la valeur des domaines .CA aux yeux des entreprises canadiennes. La pièce maîtresse de cette campagne était composée de quatre publicités de 15 secondes, chacune chargée des tonalités audacieuses, humoristiques et provocatrices nécessaires dans un environnement médiatique saturé, diffusées à la télévision, à la télévision numérique, sur YouTube et sur les médias sociaux tout au long de l’année.

Le passage rapide à des plateformes en ligne réalisé par les petites entreprises afin de faire face aux confinements causés par la pandémie a présenté bien des défis. Consciente de ces difficultés auxquelles ont été confrontées les entreprises, CIRA s’est associée à Digital Main Street afin de fournir 3 000 domaines .CA dans le cadre de son programme ShopHERE créé pour soutenir les entrepreneurs, les artistes et les fabricants devant réaliser une adaptation de leurs contenus vers des médiums numériques pour la première fois.

Du jour au lendemain, toute la société canadienne et son économie ont dû se tourner vers des opérations en ligne. L’un des effets secondaires de ce mouvement rapide est qu’il a créé de nombreuses possibilités pour les cyberattaques. Pour CIRA, offrir un Internet digne de confiance pour les Canadiens signifie que vous n’avez pas à gérer le verrouillage de votre compte en raison d’une attaque par rançongiciel ou des communications de vos données personnelles sur le dark web. Cela fait bien des années maintenant que CIRA reconnaît la valeur de son empreinte DNS mondiale et de son expertise en matière de sécurité interne comme des atouts. Après tout, ces derniers font d’elle le rempart idéal pour protéger les Canadiens et leurs opérations en ligne. Aujourd’hui, plus de trois millions de Canadiens dans les écoles, les hôpitaux, les municipalités, les entreprises et les ménages sont protégés grâce aux produits de cybersécurité de CIRA. 

De même, notre expérience en tant que gestionnaire du registre .CA nous a offert de nouvelles occasions d’aider d’autres registres de domaine à fournir leur infrastructure d’arrière-plan. Cette année, la plateforme d’enregistrement de CIRA a complété l’intégration de .IE, le code de pays de l’Irlande, et a également accueilli nos amis de la Nouvelle-Zélande, soit .NZ, au sein de la famille. Nous poursuivons donc l’expansion de l’espace des domaines de premier niveau et travaillons à la création d’une communauté de registres aux idées similaires afin de réinventer la façon dont les domaines sont gérés. Avec comme objectif d’atteindre 25 % des revenus globaux de CIRA d’ici l’AF2025, notre stratégie d’élargissement de la gamme de produits est déjà sur la voie du succès.

À bien des égards, la réalisation d’investissements dans notre communauté est au cœur des opérations de CIRA. Depuis 2014, CIRA a investi 7,95 millions de dollars dans le cadre de son programme de subventions afin d’appuyer des projets, des universitaires et des groupes communautaires travaillant activement à l’amélioration de l’Internet du Canada. Ce travail a été mis en évidence cette année plus que jamais, alors que l’enjeu du fossé numérique entre les régions urbaines et rurales est devenu une question essentielle dans les médias, dans les couloirs du gouvernement et, surtout, au sein des milliers de communautés rurales, autochtones et éloignées qui ont besoin d’un accès Internet de qualité pour participer pleinement à l’économie numérique. CIRA a soutenu avec fierté cette initiative par le biais de son test de rendement Internet, un programme mis à profit par de nombreux groupes, collectivités et gouvernements dans le but de cerner les lacunes dans la couverture à large bande et de préconiser davantage d’investissements dans l’infrastructure.

Notre engagement envers la création d’une meilleure communauté Internet vise également des résultats au sein du « monde réel » et de l’environnement dans lequel nous vivons. En effet, au cours de l’AF2021, CIRA a élaboré sa toute première stratégie de durabilité environnementale. La première étape a été d’évaluer les émissions actuelles de gaz à effet de serre de CIRA, qui sont en grande partie regroupées en trois domaines : les déplacements des employés, les voyages d’affaires en raison de la participation de CIRA aux forums techniques et de gouvernance mondiale de l’Internet, et les opérations (comme les émissions provenant de centres de données du monde entier). Pour l’AF2022, CIRA vise des objectifs de réduction du carbone et a l’intention de mettre en œuvre des changements dans ses processus organisationnels afin de les atteindre.

Enfin, bien que la pandémie ait bénéficié à de nombreuses activités de CIRA, notre succès ne se limite pas aux simples circonstances, mais est dû plutôt au travail acharné, à la planification et à l’innovation de nos employés. Travaillant dans des circonstances difficiles, le personnel de CIRA a fait preuve de la résilience, du sang-froid, de l’ingéniosité et de l’esprit d’initiative qui ont permis à l’organisation de tirer le meilleur parti de cette période sans précédent.

Au cœur même de notre succès se trouve la culture que CIRA a intentionnellement construite et qu’elle s’acharne maintenant à maintenir dans cet environnement de travail à distance. En effet, nous avons figuré, encore une fois, parmi les meilleurs employeurs du Canada au sein du palmarès de Kincentric et nous avons été nommés Employeur de premier plan par Canada’s Top Employers pour la Région de la capitale nationale, des titres dont nous sommes infiniment fiers. Ce sont, en définitive, nos employés qui forment le noyau de notre culture et, malgré la distanciation que nous avons vécue durant l’AF21, cette culture ne fait que prospérer.

Maintenant que l’AF2021 est passée, j’encouragerais toutes les personnes qui font de CIRA ce qu’elle est, à savoir notre personnel, nos membres et nos bénévoles, à s’arrêter quelques instants pour réfléchir à tout ce que nous avons accompli au cours de la dernière année financière.

 J’aimerais également remercier les administrateurs de CIRA, et tout particulièrement la présidente, Helen McDonald, pour son soutien et son leadership. Le conseil s’efforce sans cesse de s’assurer que CIRA est régie par des contrôles suffisants et que les bons outils sont en place pour s’assurer que nous atteignons bien nos objectifs stratégiques.

Alors que j’écris ce rapport de l’AF2021, l’AF2022 est bien entamée. Bien qu’un bon nombre de nos succès de l’AF2021 se poursuivent, nous devons nous maintenir prêts à nous adapter rapidement et à faire face aux nouvelles réalités qui voient le jour dans ce monde qui semble lentement se libérer de l’emprise de la pandémie. Nous observons déjà des signes d’incertitude économique et, comme nous l’avions prédit, moins d’enregistrements de domaines .CA. Bien que nous soyons plus optimistes en avril 2020, nous avons hâte aussi, comme tout le monde, que la bataille s’achève. Sur cette route vers un monde postpandémique pavée d’incertitudes, CIRA devra demeurer vigilante et être prête à s’adapter aux nouvelles réalités qui surviennent afin de continuer à offrir un Internet digne de confiance aux Canadiens.

C’est avec impatience que j’attends le moment de vous en dire davantage au sujet de ce qui attend l’organisation lors de notre assemblée générale des membres en septembre.

Cordialement,

Byron Holland

Président et chef de la direction, CIRA

Exploiter : mener à bien notre mission primordiale

Le rendement .CA au cours de l’AF21

La pandémie a forcé plusieurs entreprises canadiennes à se tourner rapidement vers une offre de services en ligne. Cette précipitation a créé une demande massive pour le nom de domaine le plus susceptible de rejoindre les clients locaux : le domaine .CA. Ainsi, CIRA a réussi à atteindre un taux de croissance de 8,3 %, tandis que les 30 principaux opérateurs de noms de domaine national de premier niveau (ccTLD) ont augmenté de 4,9 %. À la fin de l’AF21, on retrouvait 3,1 millions de domaines .CA sous gestion.

Activités de marketing

Durant l’AF21, on pouvait retrouver l’Escouade du domaine installée dans le confort de son quartier général forestier d’où elle se chargeait d’aider les entreprises canadiennes à faire le bon choix de nom de domaine pour leur entreprise. La pièce maîtresse de cette campagne était composée de quatre publicités de 15 secondes diffusées à la télévision, à la télévision numérique, sur YouTube et sur les médias sociaux tout au long de l’année.

Le domaine .CA a également permis près de 3 000 petites entreprises canadiennes de se tourner vers une offre de services en ligne pendant la pandémie grâce à sa participation au programme ShopHERE de Digital Main Street.



Innover : créer de nouvelles occasions

Services de cybersécurité

CIRA continue de développer de nouveaux services et de nouvelles technologies de cybersécurité en tirant parti de ses connaissances des DNS, de son expertise technique et de son infrastructure mondiale. 

 

Plus de 3,1 millions

d’utilisateurs sont protégés


Le DNS Firewall de CIRA

Fondé sur le nuage, le DNS Firewall de l’ACEI est une solution de cybersécurité qui protège les organisations contre les programmes malveillants, les rançongiciels, l’hameçonnage et d’autres cyberattaques.

Les organisations reconnaissent de plus en plus la défense supplémentaire qu’offre ce pare-feu à leurs technologies existantes. Ainsi, il continue d’être adopté rapidement à travers tout le pays.

7 442 563

blocages de programmes malveillants 

moyenne mensuelle en 2021

2 237 257

blocages d’hameçonnage

moyenne mensuelle en 2021

633 333

blocages d’activités de réseaux de zombies

moyenne mensuelle en 2021

410 731 631

blocages de contenu 

moyenne mensuelle en 2021

Protégés par le DNS Firewall de CIRA

84

écoles de la maternelle à la 12e année

97

municipalités

14

institutions de santé

156

universités et de réseaux de recherche

Utilisateurs de DNS Firewall

3,1 millions

Utilisateurs actifs du Firewall

155

Nouveaux clients du Firewall


Le Bouclier canadien de CIRA

Le Bouclier canadien de CIRA est un service de cybersécurité gratuit qui améliore la protection de la vie privée en réalisant l’anonymisation des requêtes DNS. Le Bouclier canadien a été construit par des Canadiens, exclusivement pour les foyers canadiens, afin de bloquer les virus, les rançongiciels et d’autres programmes malveillants.

 

Plus de 153 000

utilisateurs

86 millions

blocages le mois dernier

Partenariat avec Mozilla

Le Bouclier canadien de CIRA est maintenant le fournisseur DNS sur HTTPS par défaut pour les utilisateurs de Firefox au Canada


Formation sur la sensibilisation à la cybersécurité de CIRA

La formation sur la sensibilisation à la cybersécurité de CIRA consiste en un logiciel éducatif intégré et une plateforme de simulation d’hameçonnage permettant aux organisations d’instruire leur personnel sur la manière de se protéger contre les cyberrisques comme l’ingénierie sociale et les rançongiciels.

Lancé au cours de l’AF20, ce service a connu une adoption rapide, à mesure que les organisations partout au Canada ont reconnu que la première ligne de défense contre les pirates informatiques n’est autre qu’une main-d’œuvre formée en matière de cyberinformatique.

193

Clients

88 615

Employés protégés

33

municipalités et organismes du gouvernement

21

écoles de la maternelle à la 12e année

40

universités et de réseaux de recherche

24

petites  entreprises

3

établissements de santé

68

clients d'entreprise


Services DNS et de registres

CIRA continue à tirer parti de son savoir-faire en matière de DNS et de registres afin d’aider des organisations de partout dans le monde à protéger leur domaine.


Anycast DNS de CIRA

 L’Anycast DNS de CIRA offre une infrastructure DNS faisant autorité, d’envergure et de classe mondiales, pour aider les organisations à préserver la sécurité, la résilience et le rendement élevé de leurs sites Web et domaines. Une seconde version de ce service, appelée TLD Anycast de CIRA, est fournie à des registres du monde entier et est utilisée par 11 % des domaines nationaux de premier niveau.

1 933 920 000

demandes de renseignements sur le CIRA Anycast DNS à l’heure


La plateforme de registre de CIRA

La plateforme de registre de CIRA a continué de croître au cours de l’AF21 grâce à son intégration du ccTLD .IE, son augmentation de nouveaux clients (.NZ et .ECO) et sa réussite des tests rigoureux lui permettant de devenir un fournisseur-exploitant de registre d’urgence d’arrière-plan (en anglais, Emergency Back-end Registry Operator [EBERO]) certifié par l’ICANN. 

Noms de domaines de premier niveau (TLD) pris en charge par CIRA

 

3,5 millions

Domaines gérés par la plateforme de registre de CIRA

Donner : investir dans l’Internet du Canada

Les subventions du Programme d’investissement communautaire de CIRA soutiennent l’Internet du Canada en finançant des projets communautaires novateurs visant à construire un Internet plus solide, plus sécuritaire et plus accessible pour tous les Canadiens.

7,95 M$

Montants investis depuis 2014

171

Projets financés

Histoire de la communauté : offrir un accès Internet haute vitesse aux communautés autochtones du nord de l’Ontario 

reBOOT Canada a collaboré avec les jeunes Autochtones locaux et les jeunes habitant dans les régions rurales au sein de cinq petites communautés de l’Ontario pour les former à la mise sur pied et à l’utilisation de points d’accès sans fil gratuits.


Les Labos de CIRA

Les Labos de CIRA sont un centre d’innovation qui développe de nouvelles solutions pour contribuer à bâtir un Internet sécuritaire, de confiance et accessible pour les Canadiens, tant au Canada qu’à l’étranger. Nous travaillons à la recherche et au développement de nouvelles technologies qui aident à accroître la sécurité et la résilience de l’Internet; à limiter les cyberattaques et à y remédier; et à soutenir les nouvelles normes en matière de réseau, de données et de sécurité dans le monde entier. 

L’AF21 a été une année particulièrement marquante pour le registre d’IdO sécurisé de CIRA, un service sans contact de gestion sécurisée de l’identité des appareils pour les déploiements de l’IdO d’entreprises. En effet, celui-ci s’est vu présenté dans le cadre de l’accélérateur L-SPARK Medtech de TELUS, projet qui vise à promouvoir l’innovation de l’Internet des objets dans le secteur canadien de la technologie médicale.


Test de performance Internet

À mesure que la pandémie s’est installée au Canada, l’importance d’un accès Internet haute vitesse rapide et fiable est devenue évidente. Le test de performance Internet (TPI) de CIRA est l’un des tests les plus avancés de vitesse et qualité de l’Internet et permet aux collectivités rurales autochtones et éloignées du Canada d’évaluer la qualité de leur connexion Internet et, ainsi, de militer en faveur d’un meilleur accès.

323 710

Tests de performance Internet effectués durant l’AF21

953 159

Tests de performance Internet totaux effectués depuis les débuts

Écart de retard de l’Internet en milieu rural

La vitesse moyenne d’Internet en milieu rural est de cinq à dix fois plus lente que la vitesse dans les régions urbaines.


Points d’échange Internet

CIRA a poursuivi ses investissements dans les points d’échange Internet (IXP) en soutenant la croissance et la gouvernance d’IXP individuels.

Les IXP jouent un rôle essentiel dans l’amélioration de la résilience, de la redondance et de l’indépendance de l’Internet au Canada.

Communiquez avec votre IXP local pour apprendre à vous connecter.

Pour savoir comment vous connecter, communiquez avec votre IXP local

Fondements organisationnels : une ACEI construite pour la réussite

Pour la sixième année consécutive, CIRA a été nommée employeur de premier plan par Canada’s Top Employers pour la Région de la capitale nationale.

CIRA est récipiendaire de la médaille d’argent pour le prix de la marque du meilleur employeur des Canadian HR Awards. 

108

Employés

1 832,50

Heures de formation 


Adhésion à CIRA

15,371

Membres

80 %

Note moyenne annuelle de satisfaction des membres

18 %

Des membres de CIRA activement impliqués dans la gouvernance de CIRA

Visitez cira.ca/membership et joignez-vous à nous!


Pour obtenir des renseignements supplémentaires, veuillez consulter nos états financiers audités.