Aller au contenu principal

Suivi de l’accès à Internet et de son utilisation

CIRA a pour mandat de promouvoir un Internet fiable, et aider les Canadiens à comprendre de quelle façon nous accédons à Internet et l’utilisons dans les faits est un aspect important de cette démarche.

Afin d’aider à faire progresser le dialogue national sur le rôle d’Internet dans notre vie de tous les jours, CIRA publie son sondage intitulé Dossier documentaire sur Internet au Canada chaque année.

Vous en saurez plus sur les constatations du sondage de cette année dans les sections ci-dessous.

Résultats complets du sondage

Le sondage du Dossier documentaire sur Internet au Canada 2022 a été mené par The Strategic Counsel en mars 2022. Deux mille internautes canadiens adultes (de 18 ans et plus) ont été interrogés dans le cadre d’un panel en ligne. Le but du sondage était d’observer les tendances dans l’utilisation de l’Internet au Canada. 


Vous trouverez les résultats complets du sondage ici et un sommaire des constatations ci-dessous.

Résumé

Une journée dans la vie d’un internaute canadien 

Lorsque vous vous réveillez le matin, prenez-vous votre téléphone avant même de dire « bonjour » à votre partenaire? Lorsque vous vous couchez tous les soirs, est-ce que Siri ou Alexa est la dernière « personne » à qui vous parlez? Pour de nombreux Canadiens, des habitudes qui auraient semblé étranges en 2002 sont devenues une routine normale en 2022. Il s’agit du pouvoir d’Internet sur notre vie quotidienne.

Chaque année, CIRA publie le Dossier documentaire sur Internet au Canada pour aider à faire la lumière sur la façon dont les Canadiens utilisent réellement l’Internet et pour suivre l’évolution de ces habitudes. Cette année, nous publions une série de blogues en quatre parties sur les informations les plus importantes de notre sondage annuel auprès de 2 000 internautes canadiens. Chaque blogue examinera les forces qui influent sur les moments de votre routine quotidienne.

Après tout, avec plus de la moitié (54 %) des répondants au sondage déclarant passer plus de cinq heures par jour, en ligne (contre seulement 36 % en 2016), nous pensons que la plupart d’entre vous peuvent affirmer être en ligne toute la journée.

À quoi ressemble une journée dans la vie d’un Canadien branché? Imaginez ceci : pendant que vous prenez votre déjeuner et que vous buvez une tasse de café, vous consultez peut-être les dernières nouvelles. Un peu plus de la moitié des Canadiens (52 %) disent qu’ils consultent habituellement directement la publication et visitent un site d’information en particulier. D’autres accéderont aux nouvelles par l’entremise d’un géant de la technologie de la Silicon Valley, 47 % déclarant qu’ils se renseignent généralement à l’aide d’une recherche Google, tandis que 34 % font la lecture des gros titres sur Facebook.

Après une tasse de café ou deux (ou plusieurs), il est temps d’aller travailler. Pour beaucoup d’entre nous, cela signifie toujours traverser la maison à pied au lieu de faire la navette. Il s’agit d’un changement de mode de vie pandémique que la plupart des Canadiens aimeraient conserver, 39 % d’entre eux affirmant qu’ils ne seraient pas disposés à travailler pour une organisation qui n’autorise pas les employés à travailler à distance. Et attendez de savoir combien d’entre nous travaillent encore toute la journée en pantalons de jogging dans les principales constatations ci-dessous.

Votre pause dîner est le moment idéal pour parcourir les médias sociaux. Mais la nature parfois toxique des médias sociaux fait en sorte que certains Canadiens éprouvent un sentiment désagréable à l’idée de se connecter. Un Canadien sur quatre déclare avoir subi du harcèlement ou en avoir été témoin en utilisant l’Internet. Les jeunes adultes de 18 à 34 ans sont beaucoup plus susceptibles de se heurter à du harcèlement, 37 % d’entre eux déclarant en avoir été témoins ou en avoir subi en ligne.

Une fois la journée de travail terminée, les Canadiens chercheront peut-être à s’installer pour passer la soirée devant Netflix. Il s’agit toujours du principal fournisseur de contenu par abonnement au Canada, 61 % des répondants déclarant y être abonnés. Cela n’a pas empêché les autres services de diffusion en continu de gagner en popularité, 40 % des répondants étant abonnés à Amazon Prime et 23 % à Disney Plus. Ce sont des gains importants pour les services d’abonnement depuis que CIRA a commencé à en suivre l’évolution en 2020.

Lorsque l’émission est terminée, il est temps d’aller se coucher. Compte tenu de la quantité de temps passé en ligne, les Canadiens doivent probablement compter des moutons numériques pour tomber dans les bras de Morphée.

Principales constatations

Plus de la moitié des Canadiens (54 %) déclare passer plus de cinq heures en ligne par jour, contre 36 % en 2016.

Un quart (24 %) des internautes ont été victimes de harcèlement en ligne ou en ont été témoins, et en 2022 c'est un tiers (37 %) des jeunes de 18 à 34 ans qui sont concernés .

La moitié des Canadiens (52 %) déclarent s’informer habituellement en visitant le site Web d’un média particulier. Les deuxième et troisième méthodes les plus courantes sont les recherches Google (47 %) et Facebook (34 %).

Netflix demeure le principal fournisseur de contenu en ligne avec six Canadiens sur dix (61 %) y étant abonnés, tandis qu’Amazon Prime continue de gagner en popularité avec quatre Canadiens sur dix (40 %) étant abonnés (contre seulement un Canadien sur quatre en 2020).

Les télétravailleurs portent généralement des vêtements de sport, près d’un tiers (30 %) déclarant porter des pantalons de jogging, des shorts ou des chandails à capuchon tous les jours, et environ le même nombre (29 %) déclarant en porter la plupart du temps.

Série de blogues

Cette année, CIRA publie une série de blogues inspirés des constatations du rapport du Dossier documentaire sur Internet au Canada 2022.

Vous trouverez ci-dessous les liens de chaque article publié tous les jeudis :

  1. Les Canadiens s’éloignent lentement d’un Facebook « toxique » et « addictif »

  2. « Netflix and chill » n’est pas si simple en 2022 
  3. De nouvelles données montrent ce que veulent les Canadiens à mesure que les bureaux rouvrent dans tout le pays
  4. Les géants de la technologie nuisent-ils aux petites entreprises canadiennes? - à venir le 23 juin